Fanny Vernadat, psychologue clinicienne, praticienne en haptonomie

 

 

Delphine de Préville est diplômée du DESS de psychologie clinique et psychopathologie, Groupe et institution à la faculté de psychologie de Paris V en 2002.

 

 

" J’ai obtenu mon diplôme de psychologue clinicienne en 2009 pour commencer par travailler en EHPAD et service HAD mais j’ai rapidement orienté ma pratique autour des enfants en difficulté d’abord en SESSAD puis dans la protection de l’enfance (service AEMO). Ce n’est que pendant ma 1ère grossesse que j’ai découvert l’haptonomie. J’ai commencé la formation quelques mois après la naissance de ma fille, et je l’ai poursuivi pendant 3 ans, en partie durant le congé parental que j’ai pris à la naissance de mon 2ème enfant.

Mes études de psychologie ont essentiellement été orientées autour de l’approche psychanalytique (Licence à Aix) mais je me suis spécialisée en interculturalité et gestion de crise (Maitrise à Nice) pour finalement valider mon Master mention « Violence, Traumatisme et Prévention »à Rouen. J’ai également une licence en Sciences de l’Education effectué à Montréal (Québec) et une maitrise, dans le même domaine, validée à Rouen en attendant que mon dossier soit reçu pour l’obtention de mon titre de psychologue un an plus tard.

 

Mon parcours a naturellement dirigé ma pratique vers les enfants même si j’ai débuté comme psychologue au sein d’une maison de retraite et d’un service d’hospitalisation et de soins palliatifs à domicile, cette proposition d’embauche venant de l’hôpital dans lequel je finalisais mon stage professionnel de Master 2 en Pédopsychiatrie. Par la suite, j’ai travaillé avec des éducateurs spécialisés auprès d’enfants en difficulté (SESSAD) et/ou maltraités (Service AEMO) et j’ai ensuite pris un congé parental pour prendre soin de mes propres enfants.

 

Je n’ai découvert l’haptonomie périnatale que pendant ma première grossesse et à la deuxième séance, je m’imaginais déjà à la place de l’accompagnateur ce qui m’a fait envisager très rapidement d’entreprendre une formation dans ce domaine pour pouvoir accompagner des couples autour de la naissance et de la parentalité. C’est sur place que j’ai découvert l’existence des accompagnements individuels et thérapies par le toucher. Il me reste à ce jour une session de stages d’approfondissement à accomplir pour pouvoir proposer des thérapies en tant que telles mais la possibilité d’orienter toute ma pratique autour de l’haptonomie m’a paru une évidence dès la fin de la formation de base. C’est pour cela que j’ai poursuivi mon apprentissage sur les deux volets (périnatal et synésie) au cours de mon congé parental. "

Accompagnement proposé

La pratique consiste en un toucher peau à peau affectif tendre et respectueux dans lequel l’autre va se sentir confirmé. Il s’agit d’une initiation pour le couple et leur enfant et en individuel c’est ce toucher qui va permettre de retrouver le chemin des sensations, le chemin vers soi.

Il y a dans les deux cas, des pratiques debout et allongé. Dans l’haptosynésie, un modelage des jambes et un prolongement dans l’espace est proposé pour multiplier les expériences d’être soi mais l’essentiel des séances se déroule allongé sur le ventre pour le patient, sur le dos pour la femme enceinte (sur une table de massage ou un lit réglable en hauteur).

Public visé

 

Périnatal : femme enceinte accompagnée de l’autre parent. Début de l’accompagnement entre le début du 4ème et le début du 6èmemois de grossesse : trop tôt la mère ne sent pas l’enfant bouger, trop tard on n’a pas le temps d’entrer vraiment dans l’affectif, dans cet art de vivre.

 

 

 

Accompagnement individuel : personne de tout âge en souffrance. Il s’agit souvent de patients avec un sentiment de dépersonnalisation, une difficulté plus ou moins grande à être soi–même, et à être en interrelation avec son environnement, ce qui a pour conséquence l’éclosion de différents symptômes ou maladie (dépression, burn-out, attaques de panique, douleurs chroniques, troubles dans la relation…)

 

Cadres mis en place

Consultations :

Entretien individuel : face-à-face, cote-à-cote, allongé.

Entretien à plusieurs (ponctuels) : familiaux, conjugaux.

Il s’agit d’entretiens où l’on parle finalement assez peu mais où l’on prend le temps de vivre différentes expériences sensorielles. Le but étant d’être à l’écoute, de se connecter à ses sensations, à son ressenti.


L'haptonomie


 

" L’haptonomie a été créée par le néerlandais Frans Veldman et les premières formations ont commencé dans les années 60.Elle étudie les lois de la vie affective et tente de décrire les premiers éléments en jeu dans les interactions, interrelations et communications interpersonnelles. Il s’agit d’entrer en contact (tactile) pour guérir, rendre entier, confirmer. C’est ce contact spécifique qui caractérise l’approche haptonomique : le toucher qui rencontre, qui rend un, qui englobe toute la personne afin de la confirmer dans son être.

 

Il s’agit d’un accompagnement de l’autre qui vise à lui faire prendre conscience de sa capacité de faire des choix, de s’engager, de porter la responsabilité de ses choix. Cet appel aux ressources de l’autre, à ses possibles, à sa participation active, forment la base de l’accompagnement haptonomique.

 

L’être humain recherche, consciemment ou inconsciemment, un état de sécurité et de paix intérieure. Cette sécurité de base dépend en grande partie de la manière dont nous avons été accueillis dans notre prime enfance – si nous avons été accepté dans notre existence, accueillis affectivement – en un mot, confirmés affectivement. C’est cette confirmation affective qui permet à l’individu de se forger et de s’affranchir, de se vivre comme un être bon, accepté, aimé sans condition.

 

L’haptonomie permet de (re)donner vie à notre éclosion affective, de mettre à l’honneur nos ressources affectives dans ce domaine, l’intégrer dans notre vie personnelle, d’en jouir librement. Elle permet de se relancer sur le chemin d’une vie digne, responsable, indépendante, autonome et foncièrement humaine."

 

(Source : Institut Scientifique d’Haptonomie)

 

Pour la joindre :

Tél : 06 60 59 86 16.

Mail : fanny.vernadat@outlook.fr

Bienvenue aux  clients & patients de l'IPC

Vous fréquentez l'Institut,

cette page  vous est dédiée.

L'Institut

Nos prestations

Nos enregistrements

Notre documentation


Photos : CC Wilfrid Bentabou, Remerciements à Pixabay, pexel.com, Fotolia, Unplash.