L'intelligence des émotions

Publié le 6 avril 2019.

Ce texte est un résumé d'une intervention de Delphine de Préville à l'IPC en hiver 2018.

Qu'est-ce qu'une émotion ?

 

Une émotion est une pensée chargée d’énergie. Elle s’exprime à travers les sensations corporelles et se traduit par un état mental. L’émotion donne des informations sur le vécu et les besoins. En ce sens, l’émotion est toujours bonne. C’est notre relation à elle qui parfois est inadaptée. Une émotion a besoin d’entendu, ressentie dans ce qu’elle exprime. Or, le plus souvent, nous réagissons en nous refugiant dans le mental. Le mental a tendance à écraser les émotions, à mettre le couvercle dessus. D’où l’effet cocotte-minute que nous observons trop souvent.

 

Cinq type d'émotions

 

 

Dans une approche contemplative, on distingue cinq classes d’émotions névrotiques :

 

·         La peur : qui nous fait nous refermer sur nous même, oublier, refouler, nier.

·         La colère : qui est associé au sentiment d’injustice et qui exige la vérité et l’organisation.

·         Le manque : qui conduit à l’avidité.

·         Le désir : qui va de pair avec des conduites addictives et la quête affective.

·         La jalousie : qui est liée à la compétition et à l’esprit de réussite, ou d’échec.


 

Ces émotions sont névrotiques parce qu’elles sont coincées. On ne leur permet pas d’exprimer leur qualité fondamentale, le plus souvent par crainte qu’elles ne débordent ou par méconnaissance de leur intelligence.

 

Dans une démarche contemplative, un premier entraînement vise à apprivoiser ces émotions négatives pour mieux les connaître. Les connaître par la sensation et non par le mental. Plutôt que de réagir dans la situation relationnelle, on apprend à accueillir et à laisser diffuser leur énergie dans le corps jusqu’à ce que l’apaisement arrive. Alors seulement, on pourra passer à l’action. Un esprit éclairé est un esprit serein.

 

Il se trouve qu’une émotion névrotique complètement apaisée laisse apparaître sa qualité, son pendant de sagesse :

o   L’ouverture spacieuse de la Pleine Présence.

o   La clarté des phénomènes et la compréhension de notre santé fondamentale.

o   La richesse profonde présente dans cette bonté fondamentale.

o   L’amour : le cœur est ouvert et peut embrasser le monde.

o   L’accomplissement spontané : tout est acté intelligemment et promptement dans la détente.

 

Dans un deuxième entraînement, nous apprenons à faire confiance inconditionnellement en ces cinq sagesses en nous laissant l’observateur se dissoudre dans l’expérience. La Pleine Présence est réalisée et stabilisée. C’est un entraînement qui demande courage et ténacité : c’est l’entraînement d’une vie.

Delphine de Préville

 

Pour aller plus loin :

* Mieux vivre les émotions

 

ATELIERS / RETRAITES / CONFERENCES : Prochaines dates.

AUDIOS Divers enregistrements.

SITE INTERNET : de la psychologie contemplative et de l’IPC.

VIDEOS : Série d’interviews.

LIVRES : Le bon coin du lecteur.

Bienvenue ! Ressources

en accès libre

L'Equipe

et les Bureaux

Les consultations

Méditations en audio

Ethique et déontologie


Photos : CC Wilfrid Bentabou, Pixabay.