Racines théoriques de la psychologie contemplative

Une psychologie de la Pleine conscience - Pleine présence

La psychologie contemplative est une psychologie de la pleine conscience – pleine présence, une psychologie qui explique ce qu’est l’esprit. Elle propose un exposé clair et profond à la fois sur le fonctionnement habituel de l’esprit empreint de souffrance et sur son fonctionnement naturel expression de santé. 


Les bases théoriques

La psychologie contemplative reprend les trois cycles d’enseignements du Bouddha historique Sakyamuni dans une perspective intégrative, humaniste, cognitive et comportemental. Ces enseignements, vieux de 2500 ans, nous sont parvenus par une transmission vivante de maître à disciple, et ceci jusqu’à aujourd’hui. Depuis toujours, ils sont proposés en fonction de la réceptivité de chacun.

Le premier cycle enseigne Les quatre nobles réalités. Facile de compréhension, c’est un enseignement destiné à tous sur la réalité de la souffrance et les méthodes pour en guérir.

Le deuxième est nommé Le cycle sans caractéristique. Il apporte un éclairage sur la réalité fondamentale, tandis que le troisième, Le cycle insurpassable, présente la nature pure de l’esprit dans ses qualités d’ouverture et de clarté.

les trois entraînements

L’approche rééducative et thérapeutique comprend trois piliers que sont :

  • La discipline qui correspond à notre éthique quotidienne, à ce qui nous motive et à notre attitude dans les situations de la vie. Lorsque éthique et discipline agissent conjointement au bénéfice de l’harmonie et de la santé, le patient-pratiquant est assuré de progresser sur le chemin.
  • La méditation qui qui va permettre de développer puis stabiliser l’attention, l’ouverture et l’empathie. 
  • La compréhension qui surgit de la pratique et en permet un approfondissement. Le patient-pratiquant est amené à comprendre son fonctionnement altéré qui lui cause la souffrance et repère lorsque la santé est à l’œuvre.